La motivation d’un commerce se repose sur le prix du produit. Ce dernier qui passe même avant la qualité du conseil. La fixation du prix d’un produit est un critère d’achat incontestable, qui conduit à un résultat imparable. Alors, le relevé de prix est un moyen inéluctable et précieux pour les entreprises ou marques. Voici donc quelques raisons de relever les tarifs des concurrences et comment y parvenir.

Pourquoi faire le relevé de prix des concurrences

Les raisons de faire le monitoring sont multiples.

Pour prendre connaissance de l’intensité concurrentielle de son marché

Il est important de prendre en compte quelques paramètres avant de lancer la commercialisation d’un produit. En effet, l’entreprise doit examiner les forces déjà existantes, sans oublier d’en faire autant pour toute la concurrence potentielle dans un futur très proche. Elle doit également tenir compte dans son évaluation, des ripostes concurrentielles en présence à l’apparition de nouvelles entreprises sur le terrain. La sollicitation d’outil de relevé de prix demeure capitale dans cette démarche, car elle pourra apporter un éclairage riche et adapté.

Pour mieux appréhender la politique des concurrents

Cet aspect ne se réduit pas uniquement à découvrir une simple liste d’entreprises existantes sur le même terrain de vente que le vôtre. En revanche, faire le relevé de prix vous aide à cerner les points forts et faibles, ainsi que la politique de la concurrence. En prime, cela vous permet de mieux distinguer les éléments clés de leur succès, et également, leurs éventuelles lacunes.

Pour réussir à définir ses propres stratégies et emplacement

Après avoir étudié de fond en comble vos concurrents, vous devez à présent établir votre politique et votre positionnement. Il faudra profiter de cette étude pour vous s’imposer et exploiter les avantages que vous offre la concurrence. Il peut s’agir d’une lacune dans l’offre des concurrents ou d’un motif de mécontentement répétitif des consommateurs à l’égard des concurrents.

Comment relever les tarifs des concurrences

Voici quelques étapes pour réussir le pricing.

Faire une liste concurrentielle

Deux entreprises qui exercent dans le même domaine d’activité ne sont pas forcément en compétition. L’une peut intervenir sur le plan international et l’autre peut se limiter uniquement aux entreprises locales. Alors, il faut parler de concurrent lorsque l’entreprise offre les mêmes services que vous et sur le même espace de vente que vous.

Les types de concurrence sont multiples. Il y a la concurrence directe, indirecte ou secondaire, et la concurrence de substitution. Ainsi, il faut tenir compte de ces différents paramètres pour réussir à établir la liste de vos principaux adversaires.

Recueillir des informations sur les prix de vos principaux concurrents

Après avoir établi la liste de vos principaux adversaires, il faut à présent prendre le plus de renseignements possibles leur concernant. Ce paquet d’informations doit contenir plusieurs données. Il s’agit notamment de l’évaluation des produits ou services, du prix, de la réputation de l’entreprise sur le marché, son image, son positionnement, etc. Le recours à la veille tarifaire pourra vous aider dans cette quête.

Analyser les points forts et faibles de ses concurrents

Il est question ici de faire une évaluation écrite de vos adversaires afin de faire une comparaison entre leur performance et la vôtre. Faites un examen minutieux leurs forces et faiblesses respectives. Vous tirerez ainsi profit de leurs faiblesses et planifierez des stratégies meilleures qui pourront contrer leurs forces.